Allergies du chien : causes, prévention et traitements

Votre chien se gratte, se mord ou se lèche de manière excessive ? Si c’est le cas, il souffre certainement d’un problème très commun: les allergies. Chez l’homme, les symptômes d’allergies ont plutôt tendance à être le nez qui coule, les yeux qui piquent, des éternuements répétés ou une respiration sifflante. Les allergies chez les animaux de compagnie provoquent des démangeaisons et un besoin de lécher, mordre ou gratter leur peau. Le signe d’une allergie cutanée peut être aussi caractérisé par un chien qui lèche ses pattes très souvent. Le léchage excessif et les morsures peuvent également conduire au développement de bactéries sur la peau ou à une infection de l’oreille. Lorsqu’il combat ses allergies, les démangeaisons incessantes sont une réelle souffrance pour votre chien.
Les allergies cutanées apparaissent souvent chez les chiens entre un et trois ans et ont tendance à s’aggraver progressivement avec l’âge. Votre chien peut aussi éprouver des allergies multiples, déclenchées simultanément.

 

LES CAUSES D’ALLERGIES COMMUNES : 

Les morsures de puces
Les allergènes alimentaires
Les allergènes de l’environnement: pollen, poussière, spores* ou moisissures

TRAITEMENTS COMMUNS: MÉDICAMENTS ayant des effets secondaires

Votre vétérinaire peut vous aider en diagnostiquant   précisément l’allergie de votre animal de compagnie et en administrant régulièrement de faibles doses d’allergènes (désensibilisation). Typiquement, le vétérinaire utilise également des antihistaminiques, des corticostéroïdes et autres immunosuppresseurs comme la ciclosporine afin de calmer et supprimer les démangeaisons du chien. En réalité, il n’existe pas de véritable remède aux allergies communes. Les médicaments couramment prescrits à des chiens finissent par bloquer le système critique de réaction immunitaire et biologique et ont souvent à long terme des effets secondaires indésirables. Vous pouvez faire le choix de contrôler et gérer l’état de votre animal de compagnie.

 

LA SOLUTION NATURELLE

 

Les bonnes nouvelles sont que vous pouvez aider votre chien grâce aux conseils de prévention des allergies.

1. ÉVICTION DE L’ALLERGÈNE

 

Le meilleur remède est d’éviter l’exposition à tous les allergènes.

 

Environnement : Vous pouvez limiter la quantité d’irritants environnementaux tout simplement en passant régulièrement l’aspirateur ( en insistant bien dans les endroits où votre chien a l’habitude de rester ), en lavant son couchage et en essuyant ses pattes à chaque retour de promenade. Certains filtres spéciaux peuvent aider à prévenir l’inhalation par votre chien des allergènes ou leur dépôt sur sa peau. Il est nécessaire de contrôler régulièrement l’apparition de puces et, au besoin, les éliminer en utilisant des produits adaptés aux animaux et à l’environnement.

 

Toilettage : Pendant de nombreuses années, on a cru que les shampooings fréquents étaient mauvais pour la peau du chien et perturbaient les couches lipidiques. Or, la plupart des vétérinaires dermatologues recommandent  aujourd’hui de laver l’animal chaque semaine voire quotidiennement dans certains cas critiques d’allergies du chien  avec un shampooing approprié. Cela aidera à réduire les démangeaisons en éliminant pollen, spores, poussière et toxines potentielles de la peau.

Alimentation : Dans le cas de l’allergie alimentaire, vous devez envisager de changer l’alimentation de votre chien pour un régime ciblé. Les réactions allergiques sont causées par des protéines, notamment la viande (notamment le bœuf et le poulet), le lait ou le fromage, les céréales (blé, maïs ou de soja) ou par des additifs alimentaires et d’autres ingrédients. Préparez-vous à être patient car il faut attendre parfois jusqu’à deux mois pour observer des résultats après un changement de régime. L’ajout d’enzymes digestives réduit le risque causé par les protéines dans le régime alimentaire, en plus de stimuler le système immunitaire de votre chien.




prendre rdv


 

2. GESTION DE L’INFLAMMATION

 

Garder L’inflammation cutanée sous contrôle est un élément clé du traitement anti-démangeaison et de la stratégie de prévention chez les chiens. Il ya plusieurs façons de le faire naturellement:

Shampooing: Localement et par voie topique.  L’utilisation de shampooing anti-prurigineux permet d’éradiquer l’inflammation et traite toute la surface du corps de l’animal. Nous recommandons un temps de pose de 10 minutes avant de rincer soigneusement. Les extraits de plantes comme le calendula ou l’ortie sont couramment utilisés comme anti-inflammatoire. Si votre chien est d’une race prédisposée aux allergies, des shampooings réguliers en matière de prévention permettront de minimiser le risque et la gravité des maladies de la peau
Complément alimentaire: par voie orale, un complément en oméga-3 DHA (15 à 20 mg / kg) est nécessaire pour la résolution de l’inflammation et prévenir la chronicité. D’autres extraits de plantes telles que la reine des prés, la griffe de chat, le cassis ainsi que la scrofulaire ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydant es très utiles.
Antibactérien: Le chien peut développer sur sa peau des zones rouges, suintantes, qui le démangent. Ces lésions cutanées sont douloureuses et caractérisée par la perte de poils localisés. Ces zones doivent être traitées avec un agent antibactérien (arbre à thé …) et anti-inflammatoire (calendula, l’aloe vera), en crème ou en lotion.

 

 

3. AMÉLIORATION DES FONCTIONS DE LA BARRIÈRE CUTANÉE

Les allergies cutanées provoquent une déficience de la fonction de barrière de la peau, ce qui produit une augmentation trans-épidermique de l’absorption des allergènes de l’environnement et d’infections potentielles. Ainsi l’amélioration des fonctions de la barrière cutanée diminue l’absorption des allergènes et aide à prévenir les infections. Par voie externe, des émollients  (glycérine végétale, miel, …) pourront être appliqué par voie topique sur la peau, à l’aide de shampooings ou de sprays. Par voie interne, un complément alimentaire (vitamine A, B5, C et E, le zinc, acides gras oméga 3 ALA et DHA oméga-3) pourra être administré.

 

4. DÉSINTOXICATION

Les animaux domestiques sont exposés à de nombreuses toxines qui jouent un rôle dans l’étiologie des réactions allergiques. Une des fonctions du foie est de nettoyer les toxines du corps en les éliminant de la circulation sanguine. Le foie est « débordé » chez les chiens allergiques :le délai pour traiter les histamines et autres toxiques créés par la réaction allergique est beaucoup plus long. Soutenir le foie avec des extraits de plantes comme le pissenlit, l’artichaut, le radis noir ou le chardon-Marie est impératif et permet d’améliorer nettement les effets négatifs des démangeaisons de votre animal.

 

CONCLUSION:

Grâce aux solutions  modernes en médecine naturelle, de nombreux patients allergiques peuvent être aidés. Il faut du temps et une gestion  « en équipe » (vous, votre chien, votre vétérinaire).  L’utilisation  fréquente de shampoings naturels, de compléments en oméga-3 DHA anti-inflammatoire, d’extraits de plantes antioxydantes, anti-inflammatoires et en soutien du foie fera la différence. Vous et votre chien retrouverez une vie paisible !

 

*Cellule reproductrice non sexuée des champignons, de quelques autres végétaux et de certains protozoaires.

Emilie

Leave A Comment