Proprioception : pourquoi est-elle si utile au chien ?

Pratique émergée il y a quelques années seulement, cela fait pourtant bien longtemps que la proprioception est pratiquée par les chiens sur les terrains d’éducation ou lors de séances d’apprentissage sans vraiment s’en rendre compte.  Mais que désigne ce terme étrange ? Chez l’homme, comme chez l’animal, il s’agit de la perception – consciente ou non – de la position des différentes parties du corps.

 

Devenue à la mode, la proprioception n’en est pas moins essentielle au bon développement de votre chien. Cette pratique permet un travail de l’équilibre dans le temps et donne à votre compagnon une bonne prise de conscience de chaque membre de son corps. La proprioception intervient sur des facteurs neurologiques et non musculaires : sont affectés les récepteurs sensoriels de tous le corps (peau, muscle, articulations, os),les circuits nerveux et le cerveau.

 

Mais dans quel but ?

 

Si votre chien est casse-cou, vous avez déjà vécu ces moments de frayeurs où vous pensiez devoir amener votre petit canidé aux urgences vétérinaires pour cause de patte cassée ou pire encore … Au contraire, si votre chien est craintif, il peine à franchir certains obstacles pourtant très faciles. Les balades deviennent alors ou source de stress pour lui et pour vous. Notre petit toutou nous fait tant de peine face aux difficultés ! La proprioception permet de bien gérer ces états de crainte ou d’emportement. Travailler avec votre chien des exercices en proprioception lui apportera plus de confiance et d’agilité afin d’éviter chutes et blessures douloureuses..  La prise de conscience de son corps l’aidera d’autant plus à maintenir et rétablir son équilibre interne. Et voilà votre petit compagnon préféré qui saute les obstacles sans se blesser !

 

 

L’équilibre et la perception du corps peuvent décliner avec l’âge ou à cause de certaines maladies. Le chien adopte alors de mauvaises postures afin de compenser sa perte de repères et le risque de chutes, blessures ou boiteries s’accroit. Souvent, il s’agit plus d’un problème de renforcement musculaire ( donc de fitness ) que de proprioception même si, bien entendu, la désorientation joue un rôle important. L’intérêt de pratiquer la proprioception avec son petit compagnon est de pouvoir gérer au mieux ces affections.

 

La proprioception est également un vrai renforcement de la relation avec votre chien. Plus agile, plus confiant, il n’en est que plus heureux ! De plus, les exercices que vous pouvez faire engagent sa concentration et focalisent son attention ; des entraînements que le chien adore.

 

Le travail de proprioception doit être encadré par un entraîneur ou un éducateur formé à cette pratique, selon la condition physique de votre chien. Il s’agit de solliciter les muscles et tendons de l’animal dans des postures différentes par des exercices de gestion de l’équilibre, assouplissements, stimulation et confiance.

 

A Charly, près de Lyon, Muzo a ouvert ses portes en 2018. Camille, éducatrice passionnée, dédie sa vie à comprendre les chiens et leur comportement. Avec plusieurs années d’expérience et une formation continue, elle se tient au courant des dernières avancées en matière de sciences et techniques comportementales.

 

 

La proprioception a toute sa place chez Muzo dans la préparation physique du chien de sport (et pas que !). Si vous avez la chance d’habiter dans le coin, allez faire un tour … les chiens adorent !

Emilie

Leave A Comment