Votre chat a de l’arthrose ? Des solutions existent !

L’arthrose du chat, appelée aussi maladie dégénérative des articulations, est une maladie malheureusement incurable et difficile à déceler. Le chat  n’exprime en effet peu voire pas du tout sa douleur et ses souffrances, et il nous est bien difficile parfois de comprendre notre petit félin. C’est pourquoi il est important de pouvoir identifier et reconnaître les signes cliniques de l’arthrose de votre chat pour pouvoir agir et en parler à votre vétérinaire, le seul qui pourra confirmer le diagnostic.

Les signes de l’arthrose du chat

D’une manière générale, dès que votre chat présente un changement de comportement inhabituel tel que de l’agressivité ou de l’anxiété, vous devez vous en inquiéter. Vous avez pu établir une relation de confiance avec votre animal et vous seul pouvez avoir la capacité d’observer ces changements surtout s’il ne se laisse plus caresser ou manipuler aussi facilement qu’avant.

Si votre chat n’est plus aussi mobile qu’avant, s’il a du mal à se déplacer ou a sauter sur son canapé ou son arbre à chat, s’il n’est plus aussi propre qu’avant (déjections à côté de la litière par exemple) ou si vous avez remarqué une perte de poids, il est important de consulter. De même, une fourrure qui devient terne peut être le signe d’une toilette difficile à effectuer à cause des douleurs dues à l’arthrose. Enfin si vous constatez une hypertrophie de la griffe, peut être que votre chat a de la difficulté  à atteindre ou à se servir de son griffoir.

A la moindre inquiétude, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire qui pourra poser un diagnostic précis. Néanmoins vous pouvez vous engager et vous impliquer pour le bien-être de votre chat. Si votre petit animal souffre, il sentira votre affection et votre implication et se sentira sécurisé. Rassurez-le, facilitez l’accès à sa litière ainsi qu’à ses endroits habituels où il aime dormir. Jouez avec lui afin de le stimuler et de lui apporter une activité physique douce, nécessaire en cas d’arthrose.

Les anti-inflammatoires et compléments nutritionnels

 

Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont très souvent utilisés par les vétérinaires dans les cas d’arthrose du chat. Pourtant, ces médicaments ont des effets secondaires indésirables : problème de toxicité, risque sur les chats âgés. A long terme, et dans le cas de maladie chronique comme l’arthrose, il est conseillé d’apporter des traitements complémentaires naturels pour réduire les traitements conventionnels mais aussi soulager durablement les douleurs dues à l’arthrose.

Les acides gras omégas-3 DHA ont des propriétés anti-inflammatoires grâce à un mécanisme de résolution de l’inflammation qui ont été démontrées scientifiquement. Les omégas-3 sont fragiles et ne doivent pas être en contact avec l’air ou la lumière, c’est pourquoi tous les aliments “riches en omégas-3” issus de l’industrie en sont en fait dépourvus : les transformations industrielles rendent les omégas-3 inactifs.

Choisissez une source d’omégas-3 fiable, écologique et riche en DHA , issus du phytoplancon : Résolution 3.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements ou pour toute question !

Emilie

Leave A Comment