Chien et allergies – ça gratte !

Si votre chien se gratte, se lèche ou se mord la peau, s’il présente des signes du prurit, il souffre probablement d’une allergie ou de ce qu’on appelle la dermatite atopique. L’allergie est une réaction des chiens sensibilisés aux protéines étrangères appelées allergènes. Bien qu’il n’existe pas de remèdes à l’allergie, il est possible de gérer et contrôler la maladie.

Les animaux peuvent être sensibilisés par contact, inhalation ou ingestion. La première étape importante de tout traitement est appelée éviction de l’allergène, une expression qui signifie tout simplement éliminer la cause du problème. Afin d’éliminer les allergènes de l’environnement de votre animal de compagnie, vous avez besoin de savoir quels sont les « coupables » potentiels. Ces facteurs appartiennent à quatre grandes catégories: les produits alimentaires, les puces, les autres animaux et l’environnement.

 

1 – L’alimentation

Environ 10 à 15% des chiens allergiques le sont à cause de l’alimentation. Un chien peut être sensible aux protéines de la viande commeAllergie du chien due aux aliments le bœuf (36%), le poulet (10%), l’agneau (6%) ou le porc (4%), mais aussi aux produits laitiers (28%) ou aux œufs (10%) ou encore aux protéines provenant de grains comme le blé (15%), le soja (6%) ou même le maïs.

Beaucoup de vétérinaires croient également que les additifs alimentaires (colorants et conservateurs) sont des allergènes alimentaires les plus courants. Dans 20-30% des cas d’allergie alimentaire, les chiens ont aussi des allergies dues au pollen ou aux puces. Par essai d’élimination des aliments, aussi appelé régime d’exclusion, cela vous aidera à déterminer si votre chien est allergique à la nourriture et ses composants.

 

2 – Les puces

La dermatite allergique aux puces est une réaction allergique à la morsure de puce, et plus précisément à certaines protéines présentes dans la salive de puces. Certains animaux sont tellement allergiques qu’une seule morsure de puce peut déclencher une réaction.

 

3 – Autres animaux et humains

Votre chien peut être allergique aux chats, aux autres chiens et même à vous ! L’allergène majeur du chat, appelé «Fel d 1 », est une globuline présente dans les glandes salivaires, sébacées et anales. Cet allergène est transféré à la peau et à la fourrure par le toilettage : la salive sèche et se disperse dans l’environnement. Les humains et autres animaux peuvent ainsi libérer des allergènes de la partie épidermique de la peau (squames ou pellicules).

 

 

4 – L’environnement

 

Les allergènes de l’environnement sont présents en intérieur ainsi qu’en extérieur. A l’intérieur de la maison, la moisissure, la poussière, les acariens, les protéines d’insectes (les cafards par exemple), la moquette, les meubles et les plantes peuvent déclencher une réactionL'environnement, source d'allergènes pour le chien allergique chez votre chien. Beaucoup de chiens sont également sensibles à l’herbe à gazon ou aux pollens des arbres et à l’herbe. Habituellement ces allergies sont saisonnières.

Votre chien peut aussi devenir allergique à des médicaments ou à des produits pharmaceutiques et même aux bactéries et champignons naturellement présents sur sa peau. Les animaux peuvent également développer des allergies à de multiples allergènes en même temps. La prédisposition génétique et la race ainsi que d’autres facteurs tels que l’exposition à la fumée de tabac augmentent également le risque de dermatite allergique canine.
La prévention et le traitement des allergies vise à réduire et à supprimer les facteurs déclencheurs de l’environnement. En l’absence d’une pilule magique qui pourrait guérir votre animal de compagnie, un plan global de prévention des allergènes et un plan de traitement peut être mis en place.

Emilie

Comment
  1. […] Naturelle Les bonnes nouvelles sont que vous pouvez aider votre chien grâce aux conseils de prévention des allergies. 1. Éviction de l’allergène Le meilleur remède est d’éviter […]

Leave A Comment