Comprendre et prendre soin de son vieux chat

Changements physiologiques lors de la vieillesse du chat

La vieillesse du chat ne doit pas être considérée comme une maladie mais plutôt comme une  étape de la vie au même titre que l’enfance ou la puberté et qui s’accompagne de changements physiologiques spécifiques.

Il y a en fait peu de recherches précises sur la physiologie du chat âgé, aussi l’information que nous vous présentons ci-dessous est principalement extrapolée de données sur le  vieillissement d’autres espèces et de l’homme. Il est important de distinguer les changements strictement dus au phénomène du vieillissement du chat, des symptômes de pathologies qui sont fréquentes chez l’animal âgé.

Les changements physiologiques dus à l’âge affectent toutes les fonctions, certains se traduisent par une augmentation du risque d’apparition de pathologies.

Organes Fonctions

Changements Physiologiques

Risques Pathologiques

Général

Diminution du métabolisme et de l’activitéDiminution des capacités de thermo-régulation

Obésité

Peau

Perte d’élasticitéLa peau devient terne

Dermatite

Sens

Perte d’acuité visuellePerte d’odorâtPerte d’audition
Perte du goût

Appareil musculo-squelettique

Fonte musculaireDéminéralisation osseuse
Perte de cartilage
Dégénérescence articulaire

ArthriteArthrose

Bouche

Concrétions dentaires

Gingivites


Organes Fonctions

Changements Physiologiques

Risques Pathologiques

Tractus urinaire

Diminution de la fonction rénale

Insuffisance rénale chronique

Cardiovasculaire

Diminution du débit cardiaque

Cardiomyopathie

Pulmonaire

Perte d’élasticité des poumons

Maladie respiratoire chronique

Système endocrinien

Altération de la structure de la thyroïde et de la fonction thyroïdienne

Hyperthyroïdisme

Système immunitaire

« Inflamm-aging » effets cumulatifs des challenges antigéniques de toute une vie et production de médiateurs pro-inflammatoiresImmuno- sénescence : perte d’immunocompétence

Inflammations chroniquesRisques d’infections et de tumeurs

Système nerveux

Perte de neurones, les cellules nerveuses
Diminution de la production de neurotransmetteurs

Alzheimer(dégénérescence cognitive)

La vieillesse du chat s’accompagne d’une altération progressive des régulations fines entre les différents systèmes du corps. La difficulté pour le propriétaire et le vétérinaire est de faire la différence entre le processus physiologique normal de la vieillesse et une pathologie spécifique.

La non utilisation de la litière, un changement drastique d’appétit ou de soif, des altérations du sommeil peuvent être des signes de conditions médicales spécifiques.