Pour votre chiot ou votre chaton, l’apport d’Oméga-3 DHA est indispensable.

Vous venez d’adopter un chiot ou un chaton. Bravo, cela est passionnant et très valorisant! Bien entendu, vous souhaitez avoir un animal intelligent, que ses facultés vous rapprochent de lui,  qu’il puisse vous étonner,  étonner vos enfants, vos amis. Aussi nous souhaitons partager avec vous des informations  concernant  la nécessité absolue d’un apport d’Oméga-3 DHA  pour le développement  du cerveau de votre jeune animal et comment vous pouvez vous assurer de la bonne qualité de cet apport.

La capacité d’apprentissage chez les chiots et les chatons  dépend du développement complet de leur cerveau, or ils n’ont acquis que 70% de celui ci à l’âge de 6 semaines et 90% à 12 semaines. Ainsi leur développement cérébral se poursuit largement en  période de post-sevrage.  Il y a deux choses que nous vous recommandons  pour améliorer leur développement pendant cette période: leur fournir un environnement stimulant et apporter un complément d’Oméga-3 DHA dans leur régime alimentaire.

Des observations cliniques présentées à la Conférence Vétérinaire d’Amérique du Nord par le Docteur  Allan Lepine ont montré d’une part que des chiots nourris avec un niveau élevé  d’acide docosahexaénoïque (DHA), un type particulier d’Oméga-3, se sont révélés plus intelligents et plus faciles à éduquer que des chiots nourris sans apport de DHA et d’autre part qu’une alimentation enrichie en DHA donnée à des chiennes pendant la gestation et la lactation et aux chiots après le sevrage améliorait leur développement neurologique. Le Docteur Kimberly Heinemann, de l’Université du Texas A&M, a également mis en évidence une amélioration de la vision  et de l’acuité visuelle chez de jeunes animaux recevant des compléments de DHA.

Il y a trois principaux types d’Oméga-3: l’acide alphalinolénique (ALA) qui peut-être transformé dans l’organisme en acide eicosapentaénoïque (EPA) lui-même pouvant être converti à son tour en DHA. Donner des Omégas 3 de types  ALA ou EPA à des chiots ou des chatons pour augmenter la concentration de DHA dans l’organisme n’est pas  efficace car ils ont des capacités très limitées de convertir l’ALA ou l’EPA en DHA, 2 a 5% pour l’ALA, 5 à 10% pour l’EPA.  Or le DHA est un composant fondamental du cerveau, indispensable à son bon développement et à celui de  la vision. Aussi un apport d’Oméga 3 DHA de  haute qualité est recommandé à une dose quotidienne de 8mg/kg pour  les chiots et les chatons et doit être poursuivi au moins jusqu’à 6 mois d’âge.

Il y a seulement deux sources possibles d’Omega 3 DHA : l’huile de poissons de mer ou des micro- algues marines.

 L’utilisation d’huile de poisson pose deux problèmes majeurs : un de  toxicité et l’autre écologique. Les océans sont devenus de plus en plus contaminés par les déchets industriels et humains, comme les métaux lourds (mercure) ou des produits chimiques (biphényles polychlorés et autres pesticides) qui finissent par être stockées dans les graisses des poissons qui les absorbent. Bien qu’il soit possible de supprimer certains de ces contaminants au moment de la production d’huile, le développement des systèmes nerveux du fœtus, du chiot et du chaton restent très sensibles à ces contaminants toxiques même en très faible quantité. De plus, il faut une demi-tonne de poisson pour produire un litre d’huile contenant du DHA.  Une population humaine en expansion combinée à l’industrialisation de la pêche dans le monde entier a conduit à un déclin alarmant de nombreuses espèces de poissons pêchés dont certaines sont proches de l’extinction. Pour plus d’informations sur le problème de la  surpêche.

 Il existe une solution alternative, de haute qualité, efficace et écologique pour obtenir du DHA. Les poissons eux-mêmes ne produisent pas de DHA, mais les consomment la plupart du temps à partir de micro-algues d’eau froide.  Des développements technologiques récents permettent maintenant de cultiver ces micro-algues en milieu contrôlé et propre éliminant les problèmes de contaminants toxiques. De plus cette méthode ne participe pas au pillage des océans.

 En conclusion, tois recommandations pour le bon développement du système nerveux de votre chiot ou de votre chaton :

  1. Apporter dans son aliment des compléments de DHA à une dose de 8mg/kg/jour jusqu’à l’âge de 6 mois au moins.
  2. Utiliser uniquement du DHA produit à partir de micro-algues.
  3. Employer exclusivement des formes de compléments alimentaires qui assurent une bonne conservation du DHA : sous forme de gélules ou dans des pompes « airless »(système de pompes doseuses qui empêche tout contact entre le DHA et l’air). Les oméga-3 sont en effet très sensibles à la chaleur, la lumière et l’oxydation. Les procédés de fabrication des  aliments commerciaux pour animaux détruisent  et rendent inactifs le DHA incorporé dans ces aliments.

Les chiens dansent aussi en prenant des omégas 3!

Pour plus d’informations sur le DHA obtenu à partir de micro algues pour votre chaton ou votre chiot, vous pouvez :

Xavier

Leave A Comment