Mon chien ne vote pas comme moi!

Avec Lychee, nous avons testé la première application sur iPhone qui lui donne le droit de vote. Elle a été développée par MaxiZoo et EuroRSG360. Nous l’avons téléchargé gratuitement à partir du site www.zoolection.fr (ou de la page Facebook de MaxiZoo France www.facebook.com/MaxiZoo.France). Lychee a pu réagir sur les portraits des dix candidats à la présidentielle. Il a flashé sur Jacques Cheminade! En accédant aux “Zoondages” réalisés auprès de ses congénères chiens et chats sur l’application, les candidats arrivent quasiment dans le même ordre que dans nos sondages. A croire que les communicants des candidats à la présidentielle ont des techniques qui marchent aussi sur nos animaux! Amusez-vous à faire voter votre animal, c’est aussi l’occasion de s’intéresser aux programmes des candidats en matière de protection des animaux. Qu’ont-ils à proposer?

D’après un sondage réalisé par l’Ifop pour la Fondation 30 millions d’Amis, nous sommes 81% inscrits sur les listes électorales qui considérons que la cause animale est un enjeu important et pour 31% d’entre-nous même très important.Nous serions 31% prêts à voter en fonction du programme des candidats en matière de protection des animaux. La Fondation 30 Millions d’Amis a donc interpellé les dix candidats à la présidentielle sur 10 problématiques phares de la protection des animaux. Les résultats sont consultables sur le site de la fondation.

Jacques Cheminade (désolé Lychee!), Marine Lepen et Jean-Luc Mélanchon n’ont pas répondu.

 Pour Nathalie Arthaud et Philippe Poutou  le sujet n’est pas franchement une priorité mais ils apportent un soutien sympathique  à la cause animale

 Nicolas Sarkozy et Francois Hollande ont apporté des réponses technocratiques essayant comme  très souvent dans cette campagne de ménager tous leurs électorats possibles.  Leur position n’est  pas toujours tranchée voire ambiguë. A noter que Francois Hollande  se montre plus volontariste  sur le developpement de nouveaux modèles d’élevage plus respectueux du bien-être des animaux et  de l’environnement, alors que Nicolas Sarkozy invoque des pratiques de concurrences déloyales  venues de l’étranger pour expliquer une évolution lente et prudente.

 Francois Bayrou et Nicolas Dupont-Aignan ont fait transparaître dans leurs réponses une sincère sensibilité à la cause animale. Ils sont cependant un peu retrait sur les problèmes de la chasse ou de la corrida où ils en appellent à une concertation collective  sans s’engager personnellement.

 

Une mention particulière à Eva Joly qui semble être la candidate la plus sensibilisée à l’importance de la relation que nous établissons avec nos animaux. Ses positions sur la chasse sont progressistes loin du statu-quo des autres candidats. En tant que représentante d’ Europe Ecologie – les Verts, c’est la candidate la plus volontariste sur l’évolution des méthodes d’élevage. Nous applaudissons à la proposition de l’utilisation de protéines végétales locales pour nos animaux d’élevage pour remplacer les importations de soja d’Amérique Latine qui ont un effet dévastateur sur la déforestation de l’Amazonie.

 

En conclusion de cette enquête, il apparait que la cause animale, mon cher Lychee, devrait être  plus présente dans les préoccupations des deux candidats favoris à l’élection présidentielle. Nous avons encore du travail à faire pour sensibiliser les politiques!

 

Xavier

Leave A Comment