Une meilleure qualité de vie pour nos vieux chats

Comme pour nous, la vieillesse de nos chats n’est pas une maladie, mais un processus biologique normal et complexe. Cet état requiert des  précautions particulières. Parmi elles l’apport dans l’alimentation d’ Oméga 3-DHA permet d’améliorer la qualité de vie, par ses effets sur le système nerveux central. Encore faut-il choisir des Omega3-DHA de bonne qualité sans contaminants, à des doses adéquates et produits de manière écologique.

La vieillesse est-elle une maladie ? Quelques minutes de conversation avec mon père âgé de 92 ans suffisent  à me convaincre que non, bien entendu. S’il a perdu des capacités physiques et de mémoire, il a acquis une vision nouvelle, originale et stimulante pour qui sait l’entendre. Le sentiment de vieillesse vécue comme une maladie  handicapante est plus lié à l’image de soi que lui renvoie la société, alors que c’est quelqu’un toujours en devenir.

Comme pour nous, la vieillesse de nos chats est un processus biologique normal et complexe. Acceptons-la comme un état physiologique particulier qui requiert des attentions spécifiques. Comme pour nous également, l’espérance de vie de nos chats augmente, 40 % d’entre eux ont plus de 7 ans et 10% ont plus de 12 ans. 28% des chats âgés de 11 à 14 ans et plus de 50% de ceux de plus de 15 ans, ont des changements de comportement: des miaulements excessifs et bruyants, la nuit plus particulièrement, une désorientation spatiale et temporale, des changements dans le cycle veille-sommeil.

Il y a maintenant de nombreuses démonstrations des effets bénéfiques de l’apport dans l’alimentation d’antioxydants et d’acides gras non saturés  sur le processus du vieillissement. Plus particulièrement, les Omega3 de type DHA, pour acide docosahexanéoique, se sont révélés très intéressants. Le DHA est un composant fondamental du cerveau or le DHA cérébral diminue avec l’âge. Il est également à l’ origine d’un composé appelé Neuroprotectine- 1 qui protège les tissus cérébraux.  Le chat ayant très peu de capacités à produire lui-même ce DHA, il faut donc lui en apporter dans l’alimentation en quantités suffisantes : 8 à 10mg/kg/jour.

Le DHA provient de la mer. Il est produit soit à partir de poisson soit à partir d’algues microscopiques. Le DHA provenant d’algues est produit en milieux propres et ne présente donc pas de risques de contamination par des métaux lourds, des résidus de PCB ou d’autres polluants environnementaux que les poissons concentrent dans leur graisse. De plus, pour produire un kg d’huile de poisson contenant du DHA, il faut une demi-tonne de poissons. La production de DHA à partir d’algues est fortement recommandée pour ne pas participer au problème dramatique de la surpêche dans nos océans. Le DHA est sensible à la chaleur, à la lumière et à l’oxydation. S’il est incorporé au moment de la préparation des aliments du commerce, il est détruit. Il faut donc utiliser des présentations qui le protègent de la dégradation, soit sous forme de gélules soit dans des pompes doseuses dites « airless » qui évitent tout contact du DHA avec l’air.

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour découvrir Résolution 3, une source de DHA de haute qualité produite écologiquement à partir de micro algues parfaitement adaptée aux besoins de votre chat âgé.

 

 

Xavier

Comment
  1. comme pour nous ils ont besoin d un endroit pour finir leurs jours heureux et calme !!!

Leave A Comment