Droits des animaux. Un texte ambitieux dans les cartons de l’assemblée nationale?

Le 15 avril dernier, la reconnaissance du caractère sensible de l’animal par la commission des lois de l’assemblée nationale ne fut en fait qu’un simple alignement du code civil sur le code rural et le code pénal. Certes nécessaire, cet alignement ne changera pratiquement rien à la condition animale en Fance. Mais Jean Glavany à l’origine de cet ajustement vient de réveler qu’il existe un texte plus ambitieux et plus large dans les cartons de l’assemblée nationale qui serait susceptible de provoquer des réactions trés vives de la part des éléveurs ou des chasseurs. Aussi bien qu’il soit peu probable que le gouvernement ouve ce débat dans un proche avenir, nous essaierons de vous informer du contenu de ce texte.

admin9957

Leave A Comment