Conseils pratiques sur la coprophagie du chien

Quelques conseils pratiques

Eliminer l’accès aux excréments, souvent plus facile à dire qu’à faire. Le ramassage des crottes dans le jardin ou dans les chenils, dès que possible après défécation, est une solution simple qui peut donner de bons résultats. Il faut le faire impérativement pendant que le chien ne regarde pas. S’il est très difficile de ramasser les crottes en l’absence du chien, il est plus recommandé de ne rien faire car le faire en sa présence devient rapidement un jeu que le chien initie facilement.

Le chien peut aussi n’être sorti qu’en laisse pour éliminer la tentation et la possibilité de manger les crottes.

Enfin, limiter l’accès du chien à la caisse du chat est toujours conseillé ; il faudra prendre soin dans ce cas de maintenir l’accès facile pour le chat.

admin9957

Leave A Comment