Comment reconnaître la souffrance de nos animaux ?

La douleur de nos animaux de compagnie n’est jamais évidente à déterminer. L’instinct primaire de nos compagnons bien-aimés les pousse à se protéger des prédateurs potentiels en cachant leur état de vulnérabilité. Même si votre chien ou votre chat vit depuis toujours en appartement ou en maison, ce comportement reste profondément ancré. Il est donc d’autant plus difficile pour nous, propriétaires, de distinguer les signes qui pourraient indiquer que notre animal est en difficulté. Pire ! Ne pas les identifier peut aboutir à des situations graves et douloureuses…

Il existe heureusement de bonnes habitudes à prendre pour reconnaître et soulager la douleur de nos chers compagnons.

Justement  voici le récit de Pilar dont le chat n’est pas venu lui dire bonjour le matin comme à son habitude. Étonnée, Pilar le cherche et le retrouve toutes oreilles aplaties et agressif. Pilar ne reconnait pas son chat qui, d’habitude, est si doux et présent. Elle l’observe alors et remarque une plaie gravement infectée. Inutile de préciser que Pilar a eu énormément de mal à examiner l’endroit douloureux pour son chat !

Les animaux, et en particulier les chats, dissimulent leur douleur  afin d’éviter l’attaque d’un éventuel prédateur. Il s’agit là d’un phénomène d’« auto-préservation » : ils recherchent des cachettes pour souffrir en silence !

Comment s’en rendre compte assez tôt ?

Aimer vos petits compagnons vous permet aussi de surveiller leur santé en instaurant de bonnes habitudes. Caressez- le chaque jour et examinez sa réaction : s’il ne réagit pas, devient agressif, vous fuit ou exprime un comportement inhabituel de façon répétée, alors votre compagnon souffre peut-être. En cas de doutes, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire.

Nous vous encourageons à appliquer quotidiennement ces moyens simples qui vous permettront de suivre la santé de votre animal. Racontez et partagez aussi vos expériences !

 

Emilie

Leave A Comment