Comprendre et prendre soin de son chien quand il a de l’arthrose

COMMENT RECONNAITRE L’ARTHROSE DU CHIEN

En général les changements dans la mobilité sont de bons indicateurs de la possibilité d’une arthrose du chien, tels que :

  • Fainéantise, manque d’énergie, reste couché toute la journée.
  • Fatigue prolongée après un exercice. Refus de faire un effort énergique.
  • Hésitation à sauter dans la voiture ou sur le sofa, de monter ou descendre les escaliers.
  • Raideur après le repos ou un exercice prolongé. Le temps d’échauffement pour réaliser un exercice augmente progressivement
  • Recherche des endroits doux pour se coucher plus souvent.
  • Démarche modifiée comme un lapin sautillant. Des foulées raccourcies ou une démarche raide.
  • Lèche ou mordille les articulations affectées.
  • Boitement
  • Refus de jouer.
  • Changement de comportement. Certains s’isolent alors que d’autres au contraire recherchent la présence constante de leur maître.
  • Tendances nouvelles à l’agressivité
  • Perte d’appétit.

Que faire si votre chien développe ces signes ?
Si vous observez les changements décrits plus-haut, la première chose à faire est de consulter votre vétérinaire pour confirmer le diagnostic d’arthrose. Elle ou il fera les examens orthopédiques et neurologiques qui s’imposent, mettra en œuvre l’imagerie médicale (radio, tomographie à rayons X ou la RMI) et fera une série de tests sanguins. Votre vétérinaire fera la différence entre l’arthrose suspectée et d’autres conditions plus rares comme un traumatisme, un cancer, une rupture de ligaments croisés, des désordres neurologiques, une maladie auto-immune, des désordres congénitaux.