Chiens, chats, animal de compagnie. On les aime, ça fait du bien, c’est prouvé !

Labradors, bouledogues, golden retriever,  persans, angoras, bâtards ou de gouttières, ils nous apportent tellement. Nous, propriétaires d’animaux, savions déjà que notre chien, notre chat, de race ou non, nous font du bien.  La relation avec l’animal de compagnie est souvent si importante que l’entourage a peut être du mal à l’accepter.  On se moque de nous parfois. Soyons tranquilles, les psychologues viennent affirmer que la relation homme-animal est plus que bénéfique, à plusieurs niveaux !

La recherche publiée dans le Journal of Personality & Social Psychology (Friends with benefits : On the positive conséquences of pet ownership, 2011) démontre les nombreux bénéfices d’avoir un animal de compagnie, pas seulement pour les personnes âgées ou atteintes de maladies. L’animal domestique, quel qu’il soit, apporte un soutien social et émotionnel fort qui ne détériore en rien nos relations avec nos congénères, contrairement aux idées reçues.

Les psychologues de l’université de Miami et Saint Louis se sont intéressés aux différents domaines dans lesquels notre animal agit positivement. Ils ont ainsi prouvé que les propriétaires d’animaux se sentent mieux que les autres tant physiquement que moralement. Le Dr Allen McConnell l’affirme : “Nous avons trouvé des éléments de preuve selon lesquels les propriétaires d’animaux domestiques résistaient mieux, en termes de bien-être et de différences individuelles, à plusieurs niveaux que ceux qui n’avaient pas d’animaux”

Trois expériences ont été menées afin d’examiner les bénéfices potentiels des animaux de compagnie dans notre vie. Et les résultats ne sont pas décevants ! Ils donnent bien de l’eau à notre moulin face aux septiques et grognons qui nous accusent de trop aimer nos petits compagnons…

Tout d’abord ce que les psychologues nous disent dans cette étude est que notre estime de soi est renforcée, nous sommes relativement moins seuls et plus sociables, en meilleure forme physique. Nous semblons aussi moins préoccupés, moins effrayés et bien moins angoissés par nos tracas quotidiens.  Enfin, cerise sur le gâteau, notre animal nous rendrait plus consciencieux et surtout… plus extraverti !

Conclusion, ne nous privons pas et ne culpabilisons pas ! Aimons-les, laissons-les nous aimer à leur tour sans complexe. Parce que oui, nous savions que nos animaux ne nous apportaient que joie et bonheur mais maintenant les arguments sont là, preuves à l’appui !

 

Emilie

Comment
  1. A 100 % D ACCORD
    c est pourquoi erko et kissme sont des chiens médiateurs
    ils apportent que du bonheur aux résidents des établissements qu ils visitent régulièrement

Leave A Comment