Comprendre et prendre soin de son chien et de son chat pendant son éducation

L’EXTRAORDINAIRE CELLULE NERVEUSE

Le cerveau du chien et du chat est constitué de dizaines de milliards de cellules nerveuses appelées neurones. Ce sont des cellules extraordinaires capables de recevoir et transmettre de l’information et pouvant établir chacune jusqu’à 10.000 connexions avec d’autres neurones.
Les neurones ne se multiplient pas. On a ainsi longtemps cru que les mammifères naissaient avec un stock de neurones qui diminuait progressivement au cours de la vie, c’était le dogme de la fixité neuronale. De récentes découvertes ont montré qu’en fait de nouvelles cellules nerveuses peuvent apparaître jusqu’à l’age adulte dans certaines parties du cerveau à partir de la différenciation de cellules souches, c’est la neurogénèse adulte.
Autre grande découverte récente en neurosciences est que le cerveau est un système dynamique, en perpétuelle reconfiguration.C’est ce qui est appelé la plasticité neuronale. En fonction de stimulus externes venant de l’environnement, les neurones vont se développer ou régresser, ils vont établir de nouvelles connections en arrêter d’autres, ils vont produire de nouveaux prolongements (dendrites cf. ci-après). Cette plasticité neuronale est particulièrement active pendant les périodes d’apprentissage.
Il est donc important que nos chiens et nos chats au moins jusqu’à la puberté puissent disposer des éléments nutritionnels indispensables au développement optimal de leurs neurones, à leur plasticité et à leur fonctionnement, comme le DHA (Résolution 3).

La structure du neurone rappelle celle d’un arbre. A partir du corps cellulaire et du noyau, il développe une arborescence d’excroissances appelées dendrites qui lui permettent de recevoir des informations d’autres cellules nerveuses. A l’opposé des dendrites, le neurone étend un long prolongement, l’axone, protégé par une gaine de myéline, qui transmet ces informations à d’autres neurones via des connexions appelles synapses.

Lorsque un neurone est excite par un influx électrique, il libère au niveau des synapses des molécules qui vont être captées par le neurone suivant et transmettre un message spécifique. Ces molécules sont des neuromédiateurs. Les principaux sont :

  • La sérotonine. « molécule du bonheur », a un effet sur l’humeur et l’anxiété. Elle rend optimiste et serein
  • Les endorphines sont les morphines naturelles du corps. Elles atténuent la douleur.
  • La dopamine joue un rôle primordial dans la volonté et la motivation
  • L’acétylcholine est associée à la mémoire, l’attention et l’apprentissage
  • L’adrénaline agit comme un stimulant physique et mental
  • Le glutamate est impliqué dans l’apprentissage et la mémorisation à long terme
  • Le cortisol mobilise les ressources énergétiques.photo de neurone