Bien gérer l’arthrose de votre chien

L’Arthrite ou arthrose du chien âgé est une maladie chronique qui est malheureusement incurable. Néanmoins des traitements existent et peuvent soulager considérablement votre animal. Une fois que le bon diagnostic a été établi par votre vétérinaire, votre rôle est alors très important : mettre en œuvre le traitement le plus efficace en partenariat avec votre vétérinaire. Les principaux objectifs thérapeutiques dans la gestion de l’arthrite de votre chien sont les suivants:

-Fonctions vitales améliorées et optimisées

-Limiter la progression de la maladie

-Faciliter le processus de consolidation des articulations

-Gestion de la douleur

 

Un traitement efficace peut améliorer considérablement la vie de votre chien, le rendre plus actif. Pour que votre chien puisse atteindre un niveau optimum de confort, il faut impérativement prendre en compte la gestion de la douleur, la perte de poids et l’exercice physique.

 

 

 

 

Gestion de la douleur :

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont généralement les premiers médicaments prescrits par un vétérinaire. Ils comportent des avantages importants, mais les risques d’effets secondaires sont élevés. Ils doivent donc être utilisés sous surveillance appropriée et contrôle vétérinaire.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent provoquer des effets secondaires indésirables tels que : saignements gastro-intestinaux (ulcères), maladies rénales, maladies du foie et destruction du cartilage articulaire. Chez les chiens  âgés, leur capacité à métaboliser et à excréter les médicaments de leur corps est amoindrie. Par conséquent, il est important de trouver la dose minimale efficace d’AINS pour éviter au maximum leurs effets indésirables. Les compléments alimentaires tels que les oméga-3 (acides gras) peuvent aider à diminuer la dose d’AINS nécessaire.

Pour les animaux qui ne tolèrent pas les AINS, d’autres traitements sont possibles pour la gestion de la douleur  comme les opioïdes (butorphanol), opiacés synthétiques (tramadol), la gabapentine ou l’amantadine.

 

Perte de poids:

L’obésité provoque de graves problèmes pour les chiens souffrant d’arthrite. Deux raisons principales à cela : tout d’abord, le surpoids fait subir une pression sur les articulations qui sont déjà sensibilisées par l’arthrose. Ensuite, les tissus adipeux (graisses) sont pro-inflammatoires dû à un mécanisme de synthèse des cytokines (comme l’IL-6 et le TNF) qui contribue à un état d’inflammation chronique et affecte la santé des articulations. Diète et réduction de poids permettront de soulager les symptômes de l’arthrite et améliorer la mobilité de votre chien.

 

 

Activité physique:

Il est important de mettre en place une activité physique régulière et efficace à faible impact. Un programme de marche régulière (même seulement de courtes promenades) est très bénéfique pour les chiens atteints d’arthrose. Emmener votre chien dans un centre de réadaptation physique est également une bonne forme d’exercice.
D’autres traitements doivent être pris en compte pour une bonne gestion de l’arthrite du chien. Des agents chondroprotecteurs tels que la glucosamine et la chondroïtine sulfate peuvent être utilisés, ainsi que des omégas-3 riches en DHA, anti-inflammatoires naturels, qui agissent significativement dans le cas de l’arthrose. L’acupuncture est aussi une méthode douce qui apporte souvent des bienfaits pour les chiens en souffrance.

 

Pour plus d’informations sur le traitement de l’arthrite  (en anglais)…

Dr. Shawn Messonnier, “The Natural Vet’s Guide to Preventing and Treating Arthritis in Dogs and Cats.”  New World Library editor 219 pages.

 

Emilie

Comments
  1. […] Les effets bénéfiques des oméga-3 les acides gras chez les humains et les animaux sont bien connus. Les Oméga-3 DHA ont des propriétés anti-inflammatoires grâce à l’intermédiaire d’un certain nombre de mécanismes différents. Un complément d‘oméga-3 DHA à dose appropriée (8mg /kilo) dans l’alimentation des vieux chiens soulage les symptômes dus à l’arthrite (douleurs et enflures) et favorise la résolution de l’inflammation, ce qui permet d’enrayer le phénomène de chronicité des symptômes et d’améliorer considérablement la mobilité de l’animal. De plus, la dose nécessaire de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est diminuée voire supprimée. Dans la plupart des cas, nous recommandons de traiter votre compagnon à vie. […]

  2. […] objectifs thérapeutiques – à mettre en place conjointement avec votre vétérinaire – dans la gestion de l’arthrite sont d’améliorer les fonctions vitales du chien, limiter la progression de l’arthrose qui […]

Leave A Comment