Arthrose du chien âgé : les traitements qui marchent

Comment maintenir une bonne qualité de vie du chien âgé lorsqu’il souffre de douleurs articulaires, que sa mobilité est réduite et qu’il souffre ? C’est une question bien angoissante que nous connaissons tous en vivant avec un animal senior. L’arthrose du chien est très fréquente à partir d’un certain âge. Une fois que votre vétérinaire a posé le bon diagnostic, nous nous retrouvons souvent démunis face à la souffrance du chien.

Heureusement, la médecine vétérinaire évolue ! Une approche multimodale est indispensable : c’est à dire une thérapie multiple dont vous êtes l’acteur en lien étroit avec votre vétérinaire.

Comprendre l’arthrose du chien 

La thérapie multimodale – incluant les traitements naturels ciblés – est indispensable pour casser le cercle vicieux de l’arthrose : douleurs, handicap, manque de mobilité.

 

Vous pouvez aider votre chien à améliorer sa mobilité et lui apporter un confort de vie. Pratiquez avec votre chien une activité physique modérée (jeux, balades .. ), suivez son alimentation afin qu’il perde du poids ( les kilos pèsent sur les articulations du chien fragilisées par l’arthrose ), donnez lui en compléments des chondroprotecteurs et des agents anti-inflammatoires naturels en suppléments alimentaires.

Anti-inflammatoires naturels pour gérer la douleur du chien

Grâce au mécanisme de résolution de l’inflammation qui a été démontré par les scientifiques au cours des dernières années, les omégas 3 de type DHA ont des propriétés anti-inflammatoires naturelles. Plusieurs avantages ont été démontrés à utiliser des omégas 3 DHA pour les chiens :

  • la chronicité de l’inflammation est stoppée
  • améliore la mobilité du chien
  • les doses de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ( AINS ) sont diminuées voire supprimées ( un énorme avantage quand on connaît les effets secondaires indésirables qui s’installent de plus à long terme )
Arcanatura a développé Résolution 3 : une huile riche en omégas 3 DHA issus du phytoplancton (microalgues ), première source d’omégas 3 dans la chaîne alimentaire. Il s’agit d’une alternative beaucoup plus écologique à l’huile de poisson.
Malgré les mentions “riches en oméga -3 ” de la grande distribution, les transformations de l’ industrie alimentaire destinée aux animaux rend toute molécule inactive. Les omégas 3 ont en effet besoin d’être protégés de l’air et de la lumière.
Pour plus d’informations sur nos solutions, n’hésitez pas à nous contacter . Notre équipe vétérinaire est à votre disposition !

Emilie

Leave A Comment